Retour sur notre année de lancement

03 janvier 2020 / Institutionnel

Trilobe a déjà 1 an !

Le 17 décembre 2018, Gautier Massonneau lançait la série inaugurale « Les Matinaux », après trois années de recherche & développement, bouleversant au passage le monde traditionnel de l’horlogerie Suisse, avec des montres automatiques au design excentrique.

L’année 2019, année fondatrice, fut d’une grande richesse tant sur le développement de la première collection que de la marque et sa notoriété sur le marché des montres de luxe.

2019, les dates clés

Décembre 2018
Lancement officiel de la marque au Musée des Arts & Métiers, en présence d’Hugo Marchand, Danseur Etoile de l’Opéra de Paris, comme ambassadeur de marque pour le lancement

Mars 2019
Trilobe se lance à Baselworld dans l’espace incubateur

Mai 2019
Premier pas dans la distribution avec un ambassadeur stratégique de marque : Le Printemps Haussmann – espace Luxe Horlogerie

Septembre 2019
Trilobe étend sa collection « Les Matinaux » avec une pièce subtilement et poétiquement personnalisable : Secret

Octobre et Novembre 2019
Première nomination au GPHG 2019 de la montre « Les Matinaux »

Entrée dans la prestigieuse vente aux enchères Only Watch avec une édition unique des « Matinaux » en bronze signée René Char, soutenue par la maison Gallimard.
La marque sillonne le monde : Monaco, Londres, NY, Tokyo, Singapour, Hong Kong, Taipei, Genève, Dubaï


Soirée de lancement Trilobe au Musée des Arts & Métiers à Paris

Lancement officiel Trilobe

17 décembre 2018 / Institutionnel

Soirée de lancement officiel
de la marque Trilobe

Paris, 17 décembre 2018
C’est au Musée des Arts et Métiers que Trilobe a inauguré sa première collection et révélé sa vision du temps.
Un écrin plein de sens, au coeur de cette ancienne église, transformée en « salle des machines en mouvement », et où l’histoire des techniques et des grandes inventions est mise à l’honneur.
350 invités, célébrités, journalistes et premiers acquéreurs étaient conviés à un parcours expérientiel.
Invitation au « digital detox », un cocktail de lâcher prise, un reveal enchanté autour du pendule de Foucault, un mentaliste qui bouscule les parti-pris, une chuchoteuse des poèmes de René Char, et une découverte de la montre, à partir de ses 246 pièces, décomposées et ré-assemblées en live.
« Prendre le temps de lire l’heure est un luxe aujourd’hui. Nous avons voulu illustrer notre raison d’être lors de notre lancement: un luxe inclusif et sincère, l’acte de prendre son temps et d’oser ».